Gérer votre référentiel EPM dans le Cloud - Oracle Open World 2018 - Jour 1

Contenu

Oracle Enterprise Master Data Management Cloud Service (EMDCS) : la gestion du référentiel dans le cloud.

Notre expertise Services Managés, notamment des grandes architectures et applicatifs EPM, rend Klee Performance particulièrement sensible aux sujets liés à leur maintenabilité.

EDMCS semble répondre à ces problématiques, illustrées suite à notre présence à Oracle Open World 2018

 

Nos clients utilisateurs de DRM, mais également d'EPMA, seront interessés par cette brique applicative dédiée.

 

 

Quel est le constat aujourd’hui ?

 

La mise à jour des dimensions partagées par différentes applications est toujours un challenge.

 

En effet, certaines dimensions ne sont pas identiques : hiérarchies différentes, profondeurs différentes, règles de nommage différentes … Ces raisons font, qu’aujourd’hui, la mise à jour de ces dimensions se fait de manière manuelle, souvent via Smart View avec le module admin ou encoredirectement depuis le Workspace.

 

Cela représente un travail fastidieux et source de nombreuses erreurs. La réponse à ce problème se nomme Oracle Enterprise Master Data Management Cloud Service (EDMCS). Aujourd’hui, les applications compatibles avec EDMCS sont PBCS, Financial Cloud, Oracle Analytics Cloud, PCMCS and HCM.

 

 

A quels besoins répond EDMCS ?

  • Référentiel unique des métadatas
  • Un changement doit se propager dans toutes les applications
  • Etre utilisable par les utilisateurs finaux
  • Permettre de gérer des hiérarchies différentes dans les différentes applications
  • Permettre de définir les mappings de transformation
  • Permettre de visualiser les impacts dans les différentes applications avant validation
  • Réduire la maintenance des tâches répétitives
  • Archiver les différentes versions des hiérarchies

 

Comment EDMCS fonctionne ?

  • Chaque application doit être enregistrée dans EDMCS et une méthode de mise à jour doit être définie pour chacune d’entre-elle (automatique ou non)
  • Toutes les modifications (ajout de membres, de niveaux, réorganisation, renommage …) doivent être initiées dans EDMCS

 

 

 

 

 

 

  • Il est également possible pour l’administrateur de réduire les droits des utilisateurs pour ne leur permettre que certaines mises à jour
  • Il est possible d’extraire tout ou partie d’une dimension dans Excel pour effectuer des changements de masse et de réimporter ensuite (changement d’attributs par exemple)
  • L’utilisateur soumet des requêtes de mise à jour et peut justifier ces demandes par l’ajout de commentaires